fbpx

Se porter garant : risques et nouveautés

By 30/11/2018MiniActus

Après La LOVE MONEY, la LOVE CAUTION ! De nouvelles possibilités participatives intéressantes sont proposées aujourd’hui par des Start-up Innovantes pour soutenir un proche ou un projet.

Mais d’abord, un bref tour du sujet en rappel :

L’essentiel :

Se porter garant implique de signer un contrat de cautionnement, par lequel la caution s’engage auprès de la banque à payer toute ou partie de la dette de l’emprunteur déterminée dans le cautionnement et pour la durée prévue au contrat. Le garant, dans ces conditions, s’expose à un risque financier. Il peut néanmoins se retourner contre l’emprunteur avant ou après paiement des dettes pour obtenir le remboursement des sommes.

Toute personne physique peut se porter garant d’un emprunteur.

L’étendue de l’engagement de la caution

Le garant s’engage aux termes d’un contrat de cautionnement, qui détermine :

  • Le montant des sommes exigibles par le prêteur auprès de la caution
  • La durée de l’engagement de la caution : le garant s’engage, selon les termes du cautionnement, pour une durée déterminée – le garant est engagé jusqu’à l’échéance du terme – ou indéterminée (particularité des cautions locatives)

Caution simple ou caution solidaire ?

Lorsque le garant est caution simple, le prêteur doit d’abord épuiser tous les moyens de recours contre son emprunteur avant d’actionner la caution. Seule l’insolvabilité de l’emprunteur permet de demander le paiement des dettes à la caution simple.

Lorsque le garant est caution solidaire, le prêteur peut actionner la caution dès la première échéance impayée. Le garant a l’obligation de payer. À défaut, le prêteur peut le poursuivre en justice pour obtenir le paiement des dettes : le garant risque la saisie de son patrimoine personnel.

 

Comment limiter les risques avec la LOVE CAUTION

Pour limiter les risque on peut fractionner la garantie entre plusieurs garants ;de nouvelles solutions en ligne se sont créées pour faciliter le regroupement des cautions :  Yelloan pour les prêts à la Consommation de ses proches, MiniCautions pour les prêts aux Entreprises Sociales et Solidaires, Cofides pour les TPE Africaines.

Les formats différent d’une solution à l’autre (déboursement d’argent ou simple contrat d’engagement), mais ces Start-up innovantes ouvrent la porte à une solution qui répond à une attente forte dans ce domaine : mettre fin au désert du cautionnement avec une alternative participative qui démultiplie la capacité de prêt de la banque envers l’emprunteur.

Alors on like, on s’engage, on micro-cautionne !

Car ce sont les petits ruisseaux humains qui feront les rivières de demain 🙂